Morbihan

A l'affiche

JDE Edition Morbihan 56

Stanhome. Carton plein pour la plate-forme logistique

ajouté le 2 juillet 2010  -  - Mots clés : Actualité, Entreprise du mois

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Certifié Iso 9.001 (qualité), le site de La Gacilly a pour objectif l'Iso 14.001 (environnement) en décembre 2010.

Deuxième pôle du groupe Yves Rocher en termes de chiffre d'affaires, Stanhome fournit depuis son site logistique de La Gacilly plusieurs milliers de conseillères de vente à travers la France. Pour irriguer ce réseau, le géant de la vente directe a mis au point une véritable mécanique de précision.

Nicolas Mollé

Le site Stanhome du Laurier Vert à La Gacilly va investir cet été 100.000€ dans l'agrandissement de sa ligne dédiée aux produits Kiotis. «Quand nous avons démarré, Kiotis ne représentait que 14% de nos volumes, désormais, nous sommes à 27%», explique Ludovic Jaffrot, directeur du site. Le complexe de 5.000m² de La Gacilly, qui tient lieu de plate-forme logistique et de stockage, irrigue en colis Stanhome (produits d'entretien) et Kiotis (beauté) les conseillères de vente implantées aux quatre coins de la France.

Commission de 23% à 34%
Ces références sont exclusivement distribuées par le biais de la vente à domicile en réunion. Pas question d'utiliser d'autre canal. «Dans notre métier, il faut préserver la motivation des conseillères», estime Ludovic Jaffrot. «Si nous vendions nos produits par la VPC ou les magasins, cette motivation ne serait plus au rendez-vous.» La commission perçue par les vendeuses varie de 23% à 34%, en fonction des volumes. Les meilleures d'entre elles peuvent espérer percevoir de 40.000€ à 50.000€ nets de revenus par an. Certaines parviendront à écouler trois à quatre palettes de commandes par semaine.

Flux tendus
Au site du Laurier Vert, chaque matin, les commandes de produits effectuées la veille sur un site web dédié - le minitel concerne encore 15% des commandes - commencent à être traitées. Les cartons de ?Degreaser?, d'?Active WC? pour Stanhome ou de crème essentielle pour Kiotis sont expédiés à flux tendus. Au moindre grain de sable dans les rouages, à la moindre incohérence entre le poids théorique et le poids réel, une alarme visuelle se déclenche: un gyrophare. «Le déclenchement de contrôle ne concerne pas plus de 5% des commandes», signale Ludovic Jaffrot.

Huit camions par jour
En amont, les salariées emballent les commandes dans quatre tailles différentes de cartons. Un peu plus en aval, des effectifs plus masculins les transforment en palettes avant l'expédition via quatre quais de départ vers les camions. Stanhome fait appel à des transporteurs tels que Geodis Calberson, Mory, Schenker Joyau, GLS. Selon que l'on se trouve en début ou en fin de semaine, trois à huit camions quittent quotidiennement le site de La Gacilly pour transiter par Rennes et la plate-forme de correspondance de Stanhome, pour la Bretagne, ou celle des transporteurs, pour le reste de la France.

Rachat par Yves Rocher
À un kilomètre du Laurier Vert, le site des Primevères regroupe lui aussi une soixantaine de personnes dédiées au service client, à la comptabilité, aux ressources humaines. Ainsi qu'une partie des équipes marketing, le reste étant basé à Paris, où le grand frère Yves Rocher a lui aussi localisé son centre névralgique. Devant Petit Bateau, Docteur Pierre Ricaud et Daniel Jouvance, Stanhome est devenue la deuxième entité en chiffre d'affaires du groupe depuis son rachat par Yves Rocher il y a treize ans.

Objectif Philippines
«Avec Stanhome, Yves Rocher a saisi l'opportunité d'un rachat dans un métier déjà connu», explique Ludovic Jaffrot. «La marque Yves Rocher était en effet déjà travaillée en vente directe, comme c'est le cas au Mexique, en Italie, au Portugal.» Stanhome World réalise aujourd'hui son chiffre d'affaires le plus important en Italie (90M€), où la tradition du complément de revenus est plus vivace. Bris Rocher, qui vient de reprendre les commandes du groupe fondé par son grand-père, a annoncé que Stanhome poursuivrait son développement à l'international, avec un lancement en Asie, aux Philippines, dès 2011. La vente directe paraît particulièrement en phase avec les pays émergents où les réseaux de distribution ne sont pas aussi aboutis qu'en Occident.

Trois questions à François Failliot DG Stanhome France/président FVD


Qu'apporte l'accord récemment signé entre la Fédération de la vente directe et le ministère de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi ?
D'abord du fait de notre engagement
à recruter 100.000emplois sur l'ensemble des entreprises adhérentes à notre Fédération et ayant signé l'accord. Nous ne faisons pas de publicité, on ne nous voit pas souvent mais nos entreprises pèsent tout de même 1,7 Md € de chiffre d'affaires. Nous allons signer un accord avec Cadreemploi, désormais Pôle Emploi. Le secrétaire d'État à l'emploi Laurent Wauquiez montre son intérêt pour notre profession et ce qu'elle représente en termes d'emploi, de formation. Il nous a d'ailleurs expliqué dans son discours qu'il avait eu une oreille plus ouverte à notre secteur car une de ses relations avait eu des difficultés professionnelles et avait rebondi grâce à la vente directe. Il s'est étonné que l'on ne soit pas venu vers lui avant. Pendant très longtemps, on a cru qu'en dehors du salariat, il n'y avait point de salut. Ce n'est pas aussi manichéen que cela. De plus, nos métiers offrent une vraie possibilité d'ascenseur social.

Du côté de Stanhome, combien d'emplois avez-vous créés et combien en visez-vous?
En 2009, nous avons proposé notre alternative à plus de 4.000personnes. Alors bien sûr, certains restent, d'autres s'en vont. En tout cas, dans les prochaines années, nous allons proposer 4.500 à 5.000postes répartis sur toute la France. Il s'agit d'emplois de proximité, non délocalisables. Cela aussi, c'était important pour le ministre.
Ce qui avait du moins lui plaire, c'était votre classement ?rouge? en février dernier lors du plan national d'urgence pour la prévention du stress professionnel...
Ces résultats sont restés deux jours en ligne puis ont été retirés. Cela montre bien qu'il y avait eu une erreur. Nous avions rempli la mauvaise case du questionnaire.
Travailler sur le stress au travail ne se résume pas à engager des négociations avec les organisations syndicales ou à répondre à un sondage. Je ne vois pas comment un chef d'entreprise peut ne pas se soucier du bien-être de ses collaborateurs. Mes 10.000vendeuses, c'est la seule ressource que j'ai. Il y a quelques semaines, nous avons réuni l'ensemble du personnel pour une journée verte à l'Ile-aux-Pies près de Saint-Vincent-sur-Oust. Cela, ça veut dire beaucoup de choses en termes humains. Cet épisode du classement montre bien qu'il faut faire attention quand on manipule le carton rouge. On l'a encore vu récemment lors du match de football France-Afrique du Sud (rire)!

Dates clefs


1931
Création de Stanhome par Franck Stanley Beveridge et Catherine L.O'Brien à Westfield (USA).
1972
Lancement de Stanhome France à Marseille par Henriette Di San Marzano.
1980
Le réseau compte 5.000déléguées.

1997
Rachat par Yves Rocher.
2000
Ouverture du site logistique du Laurier vert à La Gacilly.
2001
Lancement de la marque Kiotis créée par Jacques Rocher.
2009
Le réseau compte plus de 8.000conseillères, lancement de l'enseigne Stanhome World.

Stanhome en chiffres

- 280 M€ pour Stanhome World, 78M€ de CA pour Stanhome France, dont 62 M€ pour Stanhome et 16M€ pour Kiotis. - 230 salariés en effectif permanent dont 120 en Bretagne, rattachés au site du Laurier Vert et des Primevères. - 180.000 commandes expédiées chaque année depuis La Gacilly. - Environ 2.500 palettes stockées en permanence. - 650 références, dont une centaine rien que pour les cadeaux destinés à récompenser les vendeuses. - Tél. : 02.99.93.36.00.

JDE | Édition Morbihan 56 | 2 juillet 2010

Vos réactions 1 commentaire

  • marie-christine - commentaire ajouté le 06 février 2012 à 16h45
    vendeuse stanhome
    nous ne voulons pas de cadeaux made in china
    mais nous voulons être reconnus avec des primes,
    durant ma carrière j\'ai reçu lampe de salon, colonne éclairable, chaise longue, vaisselle, écharpe, babioles de chez babioles. Vous rendez-vous compte Monsieur François Failliot Directeur Général que votre intention est correcte vis à vis des clients puisque ces cadeaux sont à offrir pour relancer notre activité, mais la démarche est la suivante pour les conseillères habitants un appartement, il serait d\'une meilleure augure pour l\'excellence Stanhome de verser des primes cela prendrai moins de place dans les logis. je n\'ai pas le langague des finances. Mais vous avez le potentiel pour y réfléchir et de m\'accorder une solution : réponse

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions 1 commentaire

  • marie-christine : vendeuse stanhome - nous ne voulons pas de cadeaux made in china
    mais nous voulons être reconnus avec des primes,
    durant ma carrière j\'ai reçu lampe de salon, colonne éclairable, chaise longue, vaisselle, écharpe, babioles de chez babioles. Vous rendez-vous compte Monsieur François Failliot Directe...

Lire toutes les réactions

Hors-Série Green Business - Avril 2014


Fichier excel
Palmares de votre région


Palmarès des entreprises 2013

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2013

Le journal en liseuse

JDE édition 44 - juin 2012

Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301