Anjou-Maine

Infrastructures

JDE Edition Anjou-Maine

MMArena. Le stade duMans sera livré dans les temps

ajouté le 3 avril 2009  -  - Mots clés : Actualité, Infrastructures, MMArena, Investissement

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Les fondations du MMArena sont terminées et les premiers gradins viennent d'être posés.

La première visite officielle du futur stade MMArena a eu lieu le 17mars. L'occasion pour les porteurs du projet d'annoncer qu'il sera livré, comme prévu, en septembre2010.

Le chantier du futur stade manceau, le MMArena, est en bonne voie. Neuf mois après le début des travaux, les responsables affirment que le futur stade, d'une capacité de 25.000 spectateurs, sera livré comme prévu pour le début de la saison de football 2010-2011. Et ce, malgré un délai très court de 26 mois, au lieu des 32 généralement nécessaires pour ce type de chantier, et les intempéries des derniers mois. Le projet, dont le coût total s'élève à 102M€, résulte d'un partenariat public-privé entre MMA, Vinci et les collectivités locales. La société d'assurance a investi 3M€, auxquels s'ajoute la part de Vinci: un emprunt sur 33 ans à hauteur de 39M€ et un apport de fonds propres de 11M€. Les collectivités (ville, département et région) ont, quant à elles, participé au projet à hauteur de 49M€.

Première opération de «naming»
L'apport initial de MMA constitue le premier exemple de «naming» en France. L'opération consiste pour la société à associer sa marque au futur stade, moyennant une participation financière d'un million d'euros par an pendant les dix premières années d'exploitation. La concession du MMArena a par ailleurs été confiée à LeMans Stadium (LMS), filiale de Vinci, pour une durée de 35 ans. Une période durant laquelle LMS assurera la conception, le financement, la construction, l'exploitation et la maintenance de l'enceinte.

150 personnes actuellement sur le site
Les travaux de construction et la maintenance du stade sont, quant à eux, réalisés par les entreprises Heulin, Dodin Campenon Bernard, GTM Bretagne et Adim Ouest, toutes filiales de Vinci Construction France. «Nous essayons de faire travailler en priorité les entreprises locales et celles des régions alentours», souligne M'Baye Sall, directeur du chantier chez Vinci Construction. Actuellement, près de 150 personnes travaillent sur le site. Un chiffre qui grimpera jusqu'à 250 au plus fort des travaux. Les fondations sont d'ores et déjà terminées et les premiers gradins (de la partie basse du stade) viennent d'être posés. La pose de la charpente métallique supportant la couverture devrait quant à elle débuter mi-juin et s'achever avant la fin de l'année. Quant au choix de la pelouse, synthétique ou naturelle, il devrait être arrêté avant la fin du premier trimestre 2009.

Delphine Talvat

JDE | Édition Anjou-Maine | 3 avril 2009

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Hors-Série Fomation et RH - Octobre 2014


Fichier excel
Palmares de votre région


Palmarès des entreprises 2013

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2013

Le journal en liseuse

JDE édition 44 - juin 2012

Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301