Loire-Atlantique

Management

JDE Edition Loire-Atlantique 44

Testez le salon virtuel

ajouté le 10 septembre 2010  -  - Mots clés : Dossiers, Manager

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter

La jeune start-up parisienne Job2Day lance un concept innovant de salon sur téléphone mobile.

Encouragé par le succès des Waliidays, salons de recrutement virtuel dédiés à l'Afrique qui ont réuni 2.000 participants pour leur seconde édition en 2009, Tcherno Baldé se lance sur le marché français. Avec trois associés, dont Olivier Fécherolle, le directeur général de Viadéo, il vient de créer Job2Day. Cette jeune société parisienne organise des salons de recrutement virtuels. Le premier, réservé à un opérateur de téléphonie mobile, sera organisé fin septembre. «C'est comme un salon traditionnel. Chaque entreprise a un stand sur lequel les candidats retrouvent des offres d'emplois, une présentation de ses activités, des vidéos», explique Tcherno Baldé. Surtout, les candidats peuvent s'inscrire pour un premier entretien téléphonique. Intérêt pour l'entreprise de cette prestation dont le prix oscille entre 5.000 et 10.000€, selon les options choisies (pré-sélection de CV, nombre de recruteurs, utilisation de la vidéo, etc.)? «Cela permet d'abord de toucher en un seul événement des candidats provenant de toute la France. Cela permet ensuite de nouer des contacts avec des personnes qui sont déjà en poste et qui, d'habitude, ne participent pas à un salon de recrutement. Enfin, avec le salon virtuel, l'entreprise développe une image dynamique et innovante», poursuit le dirigeant de Job2Day. Reste à savoir si cette initiative réussira à véritablement s'installer dans la durée ou si elle suivra le chemin tracé par Second Life. Il y a trois ans, plusieurs entreprises avaient profité du «buzz» pour annoncer des plans de recrutement sur cet univers virtuel. Puis, le soufflet est rapidement retombé en matière d'emploi. «Second Life était davantage un outil de communication et d'image. Notre stratégie pour éviter l'effet buzz est vraiment de répondre à des problématiques concrètes. Nous sommes là pour permettre aux entreprises de recruter», conclut Tcherno Baldé.

JDE | Édition Loire-Atlantique 44 | 10 septembre 2010

Vos réactions 1 commentaire

  • Jean-Marc - commentaire ajouté le 16 septembre 2010 à 00h24
    Oui rendez-vous au salon virtuel !
    Les salons virtuels montent en puissance et viennent enfin humaniser la face professionnelle de la toile !

    D\'ailleurs des salons virtuels il en pousse comme des champignons.
    Je trouve ca super, que des portails de qualité de ce genre apparaissent.
    Beaucoup de salons virtuels restent cependant réservés aux professionnels. Mais quand moi petit particulier, je peux y avoir accès, je vais tt de suite m\'y ballader. Les derniers en date sur lequel je suis tombé s\"appellent vertissimmo et profeel, L\'un traite de l\'habitat écologique , l\'autre de l\'industrie. vertissimmo n\'est pas encore ouvert, j\'attends de voir! L\'autre existe depuis longtemps et on y trouve beaucoup de sociétés, mais c\'est un salon pour les professionnels.
    En tout cas je trouve ces initiatives très intéressantes, bonne chance au salon Job2day !

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions 1 commentaire

  • Jean-Marc : Oui rendez-vous au salon virtuel ! - Les salons virtuels montent en puissance et viennent enfin humaniser la face professionnelle de la toile !

    D\'ailleurs des salons virtuels il en pousse comme des champignons.
    Je trouve ca super, que des portails de qualité de ce genre apparaissent.
    Beaucoup de salons ...

Lire toutes les réactions

Hors-Série Vendre - Mars 2014


Fichier excel
Palmares de votre région


Palmarès des entreprises 2013

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2013

Le journal en liseuse

JDE édition 44 - juin 2012

Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301