Provence-Côte-d'Azur

Entreprendre

JDE Edition Provence-Côte-d'Azur

Stage. Un outil de prérecrutement

ajouté le 3 février 2012  -  - Mots clés : Dossiers, Entreprendre

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter

Bien mené, le stage n'apporte pas que de la matière grise neuve à l'entreprise. Il permet aussi de tester un nouveau collaborateur potentiel.

Lors de leur formation, nombreux sont les étudiants à devoir faire un stage en entreprise. L'idée est de leur fournir une approche du monde du travail, mais également d'apporter à l'entreprise des compétences neuves Le stage reste le dispositif le plus utilisé par les entrepreneurs car il est l'un des plus accessibles et des moins chers. Le stage dure 2 semaines au minimum et ne peut dépasser six mois.

Quel bénéfice ?
Le stagiaire peut apporter des compétences inédites à l'entreprise dans le cadre de missions ponctuelles. Pour l'entrepreneur ce peut-être une possibilité de tester un étudiant à moindre coût pour une potentielle embauche ensuite. Enfin, cette collaboration permet d'établir un premier lien avec l'université ou d'autres établissements d'enseignement supérieur et peut servir de passerelle avec les enseignants chercheurs et la recherche.

Quelle contrainte ?
Le stage est saisonnier. Cela signifie qu'un entrepreneur qui décidera de prendre un jeune en stage devra s'adapter aux rythmes scolaires. De fait, la mise en place de la convention de stage doit être réalisée en amont, soit de trois à six mois auparavant. Par ailleurs, le dirigeant devra signer une convention de stage et faire une évaluation de l'étudiant.




Quel coût ?
Le stagiaire doit être rémunéré 436,05€ bruts par mois au minimum, si la durée du stage est supérieure à deux mois et inférieure à six mois. Si l'employeur veut indemniser son stagiaire davantage, il paiera des charges à partir des 436,05€/mois. Par exemple, si une entreprise propose 500€/mois à l'étudiant, elle paiera des cotisations sur 63,95€/mois (500,00€ - 436,05€).

JDE | Édition Provence-Côte-d'Azur | 3 février 2012

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Hors-Série Guide des réseaux - Novembre 2014

Fichier excel
Palmares de votre région


Palmarès des entreprises 2014

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2013

Le journal en liseuse

JDE édition 44 - juin 2012

Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301