Provence-Côte-d'Azur

Communiquer

JDE Edition Provence-Côte-d'Azur

Ne pas vivre en autarcie

ajouté le 7 octobre 2011  -  - Mots clés : Dossiers, Communiquer

  • Agrandir le texte
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyez l'article à un ami
  • Imprimez l'article
  • Flux RSS
  • L'article au format PDF
  • Ajoutez cet article
  • Réagissez à cet article
  • Partager l'article sur Facebook
  • Partager l'article sur Twitter
Le comité de direction est l'occasion d'installer un vrai dynamisme dans la globalité de l'entreprise. Mais le dirigeant doit être le dernier à y parler.

L'organisation interne de l'entreprise, si elle est bien huilée et solidaire, renforce toujours le lien que peut avoir le chef d'entreprise et ses salariés.

Difficile de convaincre si l'on est isolé. Face à ce sentiment de solitude que vous pouvez rencontrer, il existe pourtant quelques outils en interne à exploiter. L'un d'entre eux, le comité de direction, peut se révéler essentiel. «Le "Codir" est fondamental dans le pouvoir de conviction. C'est là que tout se joue. À l'occasion de ce tour de table hebdomadaire de deux heures organisé de préférence tôt le matin, un vrai dynamisme de groupe autour du chef d'entreprise peut voir le jour», note Hubert Reynier, fondateur de Visconti. Le dirigeant sera alors le dernier à parler: il aura engrangé toutes les informations nécessaires à ses prises de décision. Et autant dire que s'il ne met pas en place ce type d'organisation interne, il ne réussira à embarquer personne. Il est clair qu'un bon comité de direction, efficace et solidaire, vous permettra de ne pas être isolé et d'instaurer ainsi un climat de confiance. «Travailler dans la confiance permet d'obtenir le concours actif de ses collaborateurs en situation de crise. Pour cela, il faut lutter contre l'isolement que favorisent la position hiérarchique et la surcharge de travail: convaincre en interne et au jour le jour, c'est assurément la véritable épreuve», explique Stephen Bensimon, enseignant, formateur et médiateur.

Savoir diffuser
D'autres outils peuvent incarner de manière efficace cette approche. Le séminaire fait parti de ceux là. «Le séminaire se révèle être un outil fondamental pour le chef d'entreprise qui trouvera là l'opportunité de présenter sa stratégie et l'occasion de faire travailler ensemble ses salariés. S'il est bien organisé, outre le fait qu'il permet d'économiser du temps au dirigeant, il offre toutes les qualités d'un formidable instrument de diffusion et de conviction», commente Hubert Reynier. Vous l'aurez compris, les séminaires ou bien les petits-déjeuners d'entreprise, vous permettront d'être en prise directe avec vos salariés vous éloignant ainsi d'une tour d'ivoire par trop contraignante.

JDE | Édition Provence-Côte-d'Azur | 7 octobre 2011

Vos réactions Aucun commentaire

Masquer toutes les réactions

Votre commentaire

Votre commentaire


Vos réactions Aucun commentaire

Lire toutes les réactions

Hors-Série Spécial mondial - Septembre 2014


Fichier excel
Palmares de votre région


Palmarès des entreprises 2013

Hors-Série Palmares des entreprises - Novembre2013

Le journal en liseuse

JDE édition 44 - juin 2012

Espace abonnementpapier - web - packChoisissez votre formule


Besoin d'aide ?
Numéro Azur : 0810 500 301